Comment couper fleurs fanées hibiscus ?

L’hibiscus est une fleur qui a besoin de quelques soins pour prospérer. Pleine de finesse, cette fleur délicate est couramment cultivée en pot d’intérieur. Cet arbuste présente de belles fleurs de 2 à 6 cm de diamètre aux couleurs vives. Ses cinq pétales en forme d’entonnoir portent des étamines colorées avec des anthères jaunes. L’hibiscus, également connu sous le nom d’althéa, de rose chinoise ou de mauve arboricole, peut avoir des fleurs doubles ou simples et peuvent être persistantes ou caduques selon la variété. Il est important de disposer de toutes les conditions nécessaires à son développement, sinon cela ne prendra pas longtemps. Découvrez ici les 8 conseils pour prendre soin de votre hibiscus à l’intérieur.

1) Donnez suffisamment de lumière

L’hibiscus a besoin de beaucoup de lumière, mais jamais de soleil direct, ce qui risque de brûler la fleur. L’idéal est de le mettre derrière une fenêtre bien visible, mais avec un rideau occultant. Pour prospérer, l’hibiscus a besoin d’au moins 6 heures de soleil par jour.

A lire aussi : Qu'est-ce qui attire les blattes germaniques ?

2) moulage

En général, un arrosage par semaine suffit. Mais pour être sûr, vérifiez la surface de la Terre. Quand il est sec de quelques centimètres, il est temps de l’arroser. En été, lorsque les températures sont plus élevées, l’hibiscus a besoin de plus d’eau. Pendant la saison froide, les plantes sont le plus souvent dormantes. Cependant, la croissance de l’hibiscus se poursuivra tant qu’il restera à l’intérieur. La température interne doit fluctuer entre 18 et 20 °C pour une bonne croissance.

3) Une atmosphère tropicale

Comme toute plante tropicale, l’hibiscus n’aime pas les endroits trop secs. Ne le placez pas près d’une glacière parce que il y a un risque de le tuer En hiver, il est très important de pulvériser de l’eau fraîche tous les jours. Vous pouvez également placer la plante sur des boules d’argile. L’eau qui s’évapore des tiges fournit ainsi à la plante une atmosphère humide. Si vous voyez des boutons floraux tombés mais que les fleurs ne se sont pas encore épanouies, c’est parce que l’air est trop sec.

Lire également : Quelle dalle OSB choisir ?

4) Fleurs fanées

Il est important pour un hibiscus en bonne santé d’éliminer les fleurs fanées.

5) La taille crédits : Jirkau/Pixabay

Pour encourager le développement et la floraison de l’hibiscus, coupez la plante au printemps.

6) Utilisation d’engrais

Pendant la phase de croissance, apportez potassium pour favoriser la floraison. La cendre de bois ou les algues feront l’affaire.

7) rempotage

L’hibiscus aime être à l’étroit. Ne le rempotez pas après l’achat, mais après un an et à la fin de l’hiver. Le pot doit être à peine plus grand et le terreau doit être bien égoutté. Heather est une excellente alternative.

8) Sortez-le les jours ensoleillés

À partir du printemps et lorsqu’il fait suffisamment chaud (au moins 18 °C), vous pouvez sortir l’hibiscus à la lumière. Cependant, protégez-le des rayons directs du soleil et du vent fort !

source

Articles associés :

Amaryllis : conseils, plantation, entretien et floraison

Les 10 plus belles fleurs d’hiver que vous puissiez avoir dans votre jardin

Quelles fleurs et plantes pour mon balcon en hiver ?

vous pourriez aussi aimer