Comment installer un manchon de dilatation PVC ?

Un réseau de drainage est un assemblage de tuyaux et de raccords en PVC qui peuvent être utilisés pour évacuer les eaux usées dans les égouts. Tous les appareils d’un même étage sont ainsi reliés entre eux par des tuyaux horizontaux, à un tuyau d’évacuation vertical (la colonne de chute).

Les tuyaux sélectionnés dans le bon diamètre doivent être aussi discrets que possible et doivent être assemblés sans détours ni raccords inutiles.

A lire également : Comment poser un parquet sur un vieux plancher bois ?

L’équipement à fournir

tuyaux du bon diamètre et raccords (coudes, manchons, tés…) • tampon d’inspection ou de dégorgement • pinces pour la fixation aux diamètres des tuyaux • bouchons et vis • forets et forets à béton • scie à métaux et boîte de découpe • papier de verre • colle pour PVC dur • tournevis • éponge et chiffon • ruban à mesurer et crayon.

Le tuyau horizontal doit avoir une pente de 1 à 3 cm par mètre, ce qui est débit rapide garanti et efficace. {1} BIEN DÉMARRER

Lire également : Comment remplacer une lame de parquet flottant ?

Si vous souhaitez configurer le réseau lorsqu’un ou deux appareils sont manquants, localisez leur emplacement et laissez la connexion en attente.

Mesurez la longueur des tuyaux et le nombre de raccords nécessaires. Un pipeline doit maintenir un diamètre constant ou se raccorder à un tuyau de plus grand diamètre.

Le diamètre d’un tuyau de vidange dépend de l’appareil auquel il est raccordé. Le drain de la baignoire nécessite donc un diamètre supérieur à celui d’un lavabo. Évitez de choisir un diamètre trop petit pour assurer un bon écoulement. Évitez également de choisir un tuyau de trop grand diamètre, car il peut être bruyant et créer une dépression qui draine les siphons de l’équipement de plomberie.

Diamètres extérieurs habituels des évacuations

Si le même canal plusieurs appareils actionnés, son diamètre est augmenté en conséquence. En pratique, pour un usage domestique, un diamètre de 40 mm suffit pour collecter plusieurs appareils qui ne fonctionneront pas en même temps. Exemple : un lavabo (Ø 32 mm) et une douche (Ø 40 mm).

Les canalisations étant vides la plupart du temps, des siphons sont installés à chaque installation sanitaire pour retenir un peu d’eau (environ 5 cm d’eau) et ainsi créer une barrière contre les mauvaises odeurs. De plus, il est conseillé de choisir un siphon démontable ou équipé d’un bouchon de vidange afin de pouvoir le boucher si nécessaire ou de trouver des objets tombés dans le drain.

L’installation d’un réseau d’évacuation ne nécessite aucun savoir-faire particulier ni aucun outil particulier. Avant de commencer, tous les appareils de plomberie à raccorder doivent être solidement fixés ou scellés et leurs siphons installés.

{2} INSTALLER LE RÉSEAU Assurez-vous que l’eau a été coupée au préalable.

Tout d’ abord, dessinez le réseau sur le mur avec une légère pente avec un crayon : des siphons au tuyau horizontal, puis de ce tuyau horizontal (qui relie tous les appareils installés sur son passage) à la colonne de chute.

Fixez d’abord les pinces en suivant le chemin le long du mur : percez tous les 50 à 60 cm des trous de cheville (évitez de les approcher à moins de 15 cm des coudes).

Installez les chevilles et vissez les pattes de fixation des colliers sélectionnés sur le diamètre du tuyau. Faites glisser la rosace puis vissez les colliers.

Mesurez la section droite du tuyau (n’oubliez pas de prendre en compte les manchons !) du siphon à la première connexion (coudes, tés…). Coupez le tuyau avec une scie à métaux. Avec une boîte de découpe, vous obtenez une position parfaitement droite coupes.

À l’aide d’un morceau de papier en verre fin, poncez les bords intérieur et extérieur des tubes sciés (cela évitera la formation de bouchons en retenant les contaminants sur ces bords rugueux). Dépoussiérez ensuite les surfaces à coller avec un chiffon.

Videz le tuyau (sur le siphon et le premier raccord) (sans colle) et fixez-le aux colliers. Passez donc au collecteur en intégrant les autres évacuations en cours de fonctionnement.

Tracez des marques de feutre sur les raccords et les tuyaux (essentiels pour les raccords coudés ou en T).

{3} RÉALISER L’ASSEMBLAGE FINAL Démontez tous les éléments de votre assemblage de pièces brutes pour terminer l’assemblage final. Tout d’abord, connectez les tuyaux de votre appareil et collez-les sur la ligne principale.

Étalez l’adhésif PVC à l’extérieur du tuyau et à l’intérieur du raccord.

Branchez le Montage sans attendre le tuyau Alignement des marquages. Ne le tournez pas. Essuyez l’excédent de colle avec une éponge humide et laissez sécher.

À partir du siphon, serrez les colliers des différents éléments pendant leur assemblage.

Avant de toucher un assemblage, laissez-le sécher pendant 5 minutes et attendez environ 3 heures avant de commencer à l’utiliser.

{4} BON À SAVOIR

  • Le PVC a un pouvoir d’expansion élevé. Pour éviter les incidents, il est conseillé d’installer un manchon d’expansion sur des sections de plus de 1,50 m entre deux points fixes (siphon, collier métallique, tuyau étanche, etc.).
  • Les colliers de lyre sont des colliers coulissants qui permettent au tuyau de se dilater sans être bloqué. En revanche, les clips métalliques bloquent le tuyau.
  • Savez-vous qu’il existe des raccords coudés avec des angles de 90°, 45° et 30°, ainsi que des raccords flexibles qui peuvent être tous les angles sont ajustés pour que vous puissiez réaliser n’importe quel type de parcours. Les différents connecteurs (coudes, tés, etc.) ont des extrémités mâles ou femelles. Pour raccorder deux tuyaux de même diamètre, des manchons (femelle/femelle) sont utilisés.
  • Si vous avez le choix, vous préférez deux coudes à 45° au lieu d’un coude à 90°. Le débit sera plus facile.
  • N’hésitez pas à placer des plaquettes d’inspection à l’extrémité des tubes principaux pour un déverrouillage rapide.
  • En cas d’erreur d’assemblage, aucune tentative de retrait des pièces ne doit être effectuée. Sciez le raccord et faites-en un nouveau.

vous pourriez aussi aimer