La chape carrelage

Les carreaux font partie des matériaux de construction capables d’apporter, à eux seuls, une belle touche de modernité à une maison. Pire, ils peuvent constituer une protection véritable contre l’humidité et apporter un bon confort. Cependant, pour bénéficier de ces multiples avantages, vous devez préalablement poser lesdits matériaux. Pour ce faire, vous devez nécessairement utiliser une chape carrelage. Il s’agit d’un matériau qui sert de couche de finition sur un sous-plancher et qui est appelé à recevoir la pose de carreaux. Apprenez-en plus sur ce matériau ici.

Rôles d’une chape carrelage

Une chape carrelage a pour rôle principal de corriger les défauts d’un sol irrégulier. L’objectif est de préparer ce sol, le rendre plat afin qu’il puisse recevoir convenablement les carreaux à poser. Cette correction peut se réaliser avec des brosses ou des différences de niveaux. En outre, la chape carrelage peut également servir d’amortisseur entre le carrelage et un plancher dur. Ce qui protège les carreaux contre la fissuration et d’autres formes d’altérations.

A lire également : Comment remplacer une lame de parquet flottant ?

Dosage d’une chape carrelage

Tout d’abord, il convient de mentionner que la chape carrelage est pauvre en ciment, ce qui la distingue de la chape traditionnelle. C’est pour cette raison qu’elle porte l’appellation « chape maigre ». Elle nécessite un dosage d’environ 150 kg de ciment pour 1 m3 de sable. Pour réaliser 150 L de mortier, vous devez utiliser entre 10 et 15 litres d’eau. Par ailleurs, une chape de carreleur doit avoir au minimum une épaisseur de 4 centimètres.

Retenez que la réalisation du mortier est quelque chose de très technique qui nécessite l’assistance d’un professionnel. Requérir les services d’un maçon ou d’un chapiste peut être une excellente option. Cela vous évitera les pertes inutiles de ciment, car un mortier raté ne pourra servir à rien d’autre. Cependant, si vous ne pouvez fabriquer le mortier vous-même, vous pouvez vous faire livrer de chape par camion toupie.

A découvrir également : Comment construire un mur en pierre sèche ?

Application d’une chape carrelage

Pour appliquer une chape carrelage, vous devez vous assurer que la dalle de béton devant recevoir le mortier soit durcie pendant un mois. Une fois que cette condition est respectée, vous pouvez suivre la démarche ci-après. La première étape consiste à dépoussiérer l’endroit devant recevoir la chape. Ce nettoyage est très important, car il permet au matériau d’adhérer correctement au support.

Après quoi, vous devez préparer le mortier tout en prenant en compte les préconisations du fabricant du ciment. L’étape suivante consistera à étaler le mortier et à y faire passer la règle de maçon. En outre, pensez à lisser le mortier et à enlever les grains tout en évitant que la chape soit friable. Pour cela, vous devez vous assurer que la chape que vous utilisez soit adaptée au sol. Par exemple, si vous êtes dans une zone inégale ou exposée à des températures élevées, vous pouvez utiliser une chape autonivelante.

La dernière étape consiste à poser le carrelage deux ou trois jours après la réalisation de la chape. Par ailleurs, si vous utilisez une chape fluide, la durée d’attente peut être plus longue. Cetemps permet à la nouvelle construction de bien sécher. Toutefois, n’oubliez pas de tester la teneur en humidité de la chape avant de poser les carreaux.

Pour ce faire, placez un hydromètre scellé sur la chape. Puis, à l’aide d’un plastique transparent et d’un ruban adhésif, créez une zone scellée autour de celle-ci. Vérifiez ensuite la valeur affichée par l’hydromètre 72 heures après puis retirez le plastique et le ruban adhésif.

Prix d’une chape carrelage

Le prix d’une chape de carreleur varie en fonction de plusieurs paramètres. Si l’épaisseur du mortier y joue un rôle déterminant, le dosage ainsi que le tarif horaire du maçon ne peuvent être ignorés. Généralement, ce prix est compris entre 15 et 25 euros le mètre cube. C’est un tarif qui prend en compte les matériels ainsi que les fournitures. Par ailleurs, si vous souhaitez connaître le coût de vos travaux, vous pouvez vous adresser aux entreprises de maçonnerie. Elles se chargeront de vous établir gratuitement un devis des travaux.

Trouver un artisan pour la réalisation d’une chape

Comme mentionnée ci-dessus, la réalisation d’une chape de carreleur nécessite certaines techniques et un savoir-faire que seules les personnes avisées peuvent la réussir aisément. Ainsi, pour éviter les pertes de temps et les ratés de mortier, vous pouvez vous adresser directement à un artisan. Que ce soit un maçon, un chapiste ou encore un carreleur, ils peuvent vous aider à couler rapidement une chape. Bien que vous pouvez en trouver grâce à Internet, il est également possible d’en localiser un dans votre région.

vous pourriez aussi aimer