L’importance de la destruction des nids de guêpes et de frelons

La présence de nids de guêpes ou de frelons dans les maisons ou les jardins peut poser de sérieux problèmes. Ces insectes sont agressifs lorsqu’ils se sentent menacés, notamment aux abords du nid. Leurs piqûres peuvent être douloureuses et déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes. Les colonies peuvent également grandir de façon importante et devenir une nuisance sonore. La destruction des nids dès leur détection est nécessaire pour des raisons de sécurité. Cependant, cette tâche doit se faire de manière méthodique et avec les équipements de protection adaptés.

Comment reconnaître la présence d’un nid ?

Reconnaître la présence d’un nid de guêpes ou de frelons n’est pas toujours évident au premier coup d’œil. Toutefois, certains signes permettent d’identifier plus facilement l’emplacement d’une colonie.

A lire aussi : Filtration piscine efficace : compatibilité avec la baignade saine ?

Le premier indice est souvent l’observation répétée d’allers-venues d’insectes volant autour d’un même point précis. Ils construisent souvent leurs nids à proximité de la façade d’une maison ou dans la couronne des arbres. A proximité immédiate de la colonie, les insectes seront également plus agressifs et défensifs si on s’approche de leur territoire. La destruction des nids de guêpes et de frelons s’avère donc indispensable pour éviter tout incident.

Chez les guêpes, le nid aura généralement une forme ovoïde caractéristique et pendouillant. On le retrouve souvent : 

A lire aussi : Comment protéger les pieds de courgettes ?

  • sous les débords de toiture ; 
  • dans les volets ; 
  • sous les avant-toits. 

Les insectes peuvent bénéficier d’un abri tout en étant à l’écart des intempéries. Le nid est construit à partir de matériaux ligneux tels que du bois mort ou du papier végétal, agencés de façon régulière par les ouvrières. 

Les colonies de frelons européens et asiatiques construisent des nids plus volumineux, sphériques pour les premiers, irréguliers pour les seconds. Ces nids de couleur grisâtre à brunâtre sont en revanche généralement suspendus plus haut, entre 2 et 5 mètres dans les arbres ou les haies touffues. Leur accès s’effectue via un petit orifice d’environ 2cm situé sur leur face inférieure.

Méthodes de destruction recommandées

Il existe plusieurs techniques sûres et efficaces pour détruire les nids, mais certaines requièrent une formation ou une licence spécifique.

La pulvérisation d’insecticide dirigée vers le nid est une méthode efficace. Elle nécessite une certaine expertise pour être réalisée en toute sécurité. Elle consiste à projeter vers le nid suspendu un produit spécifique sous forme de fine brume ou de mousse expansive.

Le piégeage est une technique efficace pour affaiblir une colonie de guêpes ou de frelons sans avoir à détruire physiquement le nid. Elle repose sur l’utilisation de pièges attractifs appelés « pièges à appât ».

L’aspiration ou la destruction mécanique contrôlée sont des techniques efficaces pour extraire ou déstructurer physiquement le nid. Elles nécessitent, cependant, du matériel spécialisé et ne peuvent être mises en œuvre que par des professionnels formés. 

La méthode de l’aspiration consiste à utiliser un aspirateur industriel puissant, généralement à motopompe, capable d’aspirer le nid avec les insectes sans les endommager. La destruction mécanique repose sur le découpage minutieux et contrôlé du nid, à l’aide d’une cisaille télescopique à long manche.

L’enveloppement hermétique du nid est une technique efficace pouvant être mise en œuvre par un particulier, à condition de disposer de l’équipement de protection adapté. Elle consiste à isoler entièrement le nid dans plusieurs sacs étanches afin de pouvoir le retirer en toute sécurité.

Les insecticides moussants constituent une solution pratique et sécurisée pour traiter un nid de loin, sans nécessiter de contact direct. Disponibles sous forme de bombe aérosol, ces produits forment une mousse expansive lorsqu’ils sont pulvérisés sur l’objet à traiter. La mousse générée obstrue instantanément tous les orifices et anfractuosités du nid de guêpes ou de frelons. Elle enrobe et recouvre intégralement la structure suspendue en quelques secondes à peine. 

Prévention de la réapparition des nids

Afin d’éviter que de nouveaux nids ne se forment aux mêmes endroits, il est conseillé de :

  • Couper les branches ou arbres infestés au-dessus du nid détruit.
  • Boucher ou protéger les cavités des murs et toitures pour empêcher l’installation de nouveaux nids.
  • Nettoyer régulièrement les gouttières et canalisations d’aération où aiment nicher les guêpes.
  • Entretenir la taille des haies et buissons qui servent de support aux nids de frelons.
  • Débarrasser les abords des maisons des déchets alimentaires qui attirent les insectes.
  • Installer si possible des pièges à phéromones pour perturber l’odorat des reines et les empêcher de fonder un nouveau nid.

En adoptant ces précautions complémentaires, on réduit fortement les risques de voir se reformer des colonies indésirables de guêpes ou de frelons dans les années à venir. Une destruction sans suivi est souvent insuffisante sur le long terme.

vous pourriez aussi aimer