Comment construire un mur en pierre sèche ?

La technique de construction du mur en pierre sèche est une pratique ancestrale. Elle était utilisée pour construire des maisons et des murs. Il s’agit d’une maçonnerie qui ne laisse pas transparaître les joints de mortier en façade. Aujourd’hui, elle répond à des besoins de rénovation ou à une volonté esthétique pensée pour de petites surfaces. Si vous voulez construire un mur en pierre sèche, suivez les instructions de ce guide pour y parvenir.

Faire une planification

La planification est la première étape et la plus cruciale pour construire un mur en pierre sèche. Vous devez calculer le volume de pierre nécessaire et choisir l’emplacement de votre mur. Vous devez aussi bien déterminer les dimensions (largeur, longueur et hauteur) de ce dernier.

Lire également : Comment rénover un lino abîme ?

Il faut prévoir un surplus de matériau. Sachez que la largeur du mur est une variable qui dépend de deux paramètres : dimensions des pierres et hauteur du mur. Vous devez aussi prévoir une fondation en gravier.

Mettre en place une fondation en gravier

Après avoir établi votre plan, vous pouvez passer à l’œuvre en commençant par réaliser une fondation en gravier. Elle se fera en plusieurs étapes qui sont présentées ci-après.

A lire aussi : Tutoriel : crépis maison à 2 couleurs

Étape 1

Pour réaliser cette opération, vous devez délimiter la zone de fondation. Cela se fera aisément avec un cordeau de maçon. Pour travailler en toute tranquillité, vous devez élargir la surface de vos trous de fondation.

Une fois la délimitation réalisée, vous pouvez maintenant creuser vos trous. La profondeur fixée dépend de plusieurs études techniques ; celle-ci peut donc atteindre 30 cm et même plus. Dès que ce travail sera achevé, il faudra rendre plat le fond de fouille. Pour cela, faites usage d’un compacteur à plaque vibrante.

Étape 2

Il peut arriver que le sol ait une pente. Pour construire votre mur dans une telle zone, vous devez mettre tout en œuvre pour l’égaliser. Les professionnels du métier vous recommandent de réaliser une petite marche de fondation.

La mise en place de cette dernière est simple. Il suffit de repérer ladite zone, d’y mettre un peu de gravier et de le répartir avec un outil. Une fois que cela est fait, servez-vous de votre niveau à bulle pour vérifier si tout est OK. Dans le cas contraire, continuez à aplanir jusqu’à ce que vous rendiez cet endroit horizontal.

Étape 3

Après l’étape précédente, vous devez compacter votre gravier. Cela doit être fait avec un compacteur. Par la suite, mettez une couche de sable d’une épaisseur d’environ 5 cm et aplanissez cela avec un outil de votre choix. Après cela, utilisez votre niveau maçon pour vérifier la planéité de votre surface.

Mettre proprement en place votre mur de pierre sèche

Construire un mur en pierre sèche

Une fois, la fondation terminée, vous pouvez passer au stade de construction proprement dit. Ici également, le travail se fera en plusieurs étapes que voici.

Étape 4

Pour commencer, vous devez trier vos pierres. Cela doit se faire en tenant compte de leur épaisseur puisque chaque couche de votre mur doit être constituée de pierres ayant les mêmes dimensions.

Une fois que cela est fait, vous devez construire votre mur en mettant les pierres les plus grosses serviront de base et celles qui ont de petites dimensions seront mises en haut.

Durant ce processus, vérifiez que votre mur est droit pour qu’il ne tombe après. Convaincu que c’est le cas, continuez à placer vos pierres jusqu’à ce que vous couvriez la superficie du mur voulue.

Étape 5

Dans le cas où vous auriez prévu une marche dans l’assise, sélectionnez une pierre adaptée comme dernière pierre avant la marche et placez-la. Enlevez les débordements avec un outil adapté. Vous pouvez démarrer la deuxième rangée du mur au niveau de la marche.

Par la suite, mettez la première pierre à moitié dans la couche de sable derrière la marche et à moitié sur la dernière pierre devant la marche. Vous devez veiller au décalage de joints avec les rangées inférieures. Faites de même pour les rangées suivantes jusqu’à atteindre la hauteur prévue pour le mur.

Étape 6

C’est l’étape de la finition. Vous devez terminer le mur par une pierre de couronnement. Pensez à la manière dont vous voulez définir les finitions. En cas de doute demandez conseil à un professionnel du métier.

vous pourriez aussi aimer