Piscine

Comment utiliser le bicarbonate de soude pour la piscine ?

La piscine demande beaucoup d’entretien pour une eau toujours propre et claire… elle peut être coûteuse et peu écologique. Le bicarbonate de soude peut vous aider (bicarbonate de sodium ou bicarbonate de soude)

Le bicarbonate (bicarbonate de soude ou sodium) est un allié précieux pour garder l’eau propre

A lire aussi : Comment savoir si on peut diviser un terrain ?

Les spécialistes de la piscine sont souvent des personnes compétentes, mais ils oublient parfois qu’avec quelques astuces bicarbonisées, vous pouvez entretenir la piscine de manière efficace, écologique et… économique ! Voici 5 conseils qui peuvent vous faire gagner du temps et de l’argent :

1 – Un bon nettoyage après l’hivernage

fur et à mesure que l’atmosphère se réchauffe et que les jours s’allongent Au , les algues tapissent le fond de la piscine. Saupoudrez 1 kg de bicarbonate par 30 m3 d’eau de piscine « à la volée » pour la répartir le plus uniformément possible (équivalent à 35 g de bicarbonate par m3 d’eau de piscine). Faites-le le soir et utilisez N’utilisez pas la piscine avant le lendemain matin. Le lendemain, lancez le robot ou frottez-le avec une brosse, puis effectuez un « lavage à contre-courant ». Pour cet usage, privilégiez un bicarbonate alimentaire « à gros grains » qui coule plus rapidement et se dissout doucement au fond de la piscine où il doit agir en premier.

A lire également : Comment chauffer l'eau d'une piscine gonflable ?

2 – Ajustez le TAC de votre eau

Le TAC (ou titre alkimétrique complet) quantifie la présence de bicarbonates, de carbonates et d’hydroxydes dans l’eau. Un TAC trop faible entraîne une instabilité du pH, qui peut alors varier avec la moindre perturbation (ajout d’eau, modification de la pression atmosphérique, pluie, traitement, baignade, voire une petite quantité d’acide). Pour augmenter le TAC de votre piscine d’un point (1 point = 1 degré = 10 ppm = 10 mg/litre), il suffit d’ajouter 16,26 mg de bicarbonate par litre d’eau de votre piscine, c’est-à-dire 16,3 g par m3 Par exemple, pour passer d’un TAC de 8 à un TAC de 13 dans un bassin de 40 m3, vous devez ajouter 5 x 40 x 16,3 = 3 260 g ou 3,3 kg de bicarbonate. Certains produits vendus sous des noms savants et à des prix exorbitants ne sont rien d’autre que… Du bicarbonate ! Un TAC idéal est de l’ordre de 15 points ou 15 degrés, soit 150 mg/l ou ppm de sels minéraux. Pour ce faire, utilisez un bicarbonate alimentaire « à grain fin » ou « extra-fin » qui se dissout rapidement et complètement. Le TAC ne doit pas être confondu avec la « dureté de l’eau » ou TH (titre hydrotimétrique), qui indique la concentration de sels de calcium et de magnésium dans l’eau et est également mesurée en degrés (appelés degrés « français »). 1 degré correspond également à 10 mg/l (ou ppm) de minéraux dissous dans l’eau. Les eaux françaises sont souvent très « dures » (l’inverse est « doux »), avec des valeurs parfois supérieures à 40° F, Donc 400 mg/l. On parle alors d’eau « calcaire ». La seule solution pour réduire le TH est d’utiliser un adoucisseur ou de diluer l’eau de la piscine avec de l’eau de pluie, douce et souvent acide, par exemple. Dans ce cas, cependant, le pH et le TAC doivent être mesurés bien après pour s’assurer que le mélange ne les a pas trop abaissés.

3 – Pour nettoyer un filtre à cartouche en polyester

Au lieu de le jeter pour en acheter un autre, le bicarbonate peut « régénérer » votre filtre en le débarrassant des contaminants organiques. Pour ce faire : Plongez votre filtre dans de l’eau chaude pendant au moins 8 heures, dans laquelle vous avez dilué 1 cuillère à soupe (15 g) de bicarbonate par litre. Bien rincer et repositionner les filtres

4 — Le « cauchemar » de l’eau verte.

L’eau verte de votre piscine peut avoir deux explications :

  • algues  : En ce qui concerne les algues, il faut s’attaquer à la cause, qui peut être une eau trop acide (pH trop bas), et augmenter le pH en prenant soin de mesurer le TAC, qui doit se situer entre 80 et 150 ppm. Cependant, un algicide peut être nécessaire pour éliminer les algues existantes. Il est à noter que les algues vertes ne sont pas dangereuses et ne présentent pas d’eau malsaine… c’est une simple question d’esthétique. Les algues jaunes, brunes ou filamenteuses sont plus problématiques.
  • Combinaison d’un pH trop faible (eau trop acide) et d’un traitement au brome . La couleur vert/bleu de l’eau disparaît facilement en diluant des cristaux de bicarbonate ou de soude dans l’eau, même en quantité limitée (de quelques centaines de grammes à quelques kilos, selon la taille de votre piscine). L’effet est immédiat et très impressionnant !

5 – Et pour les « petites » piscines ?

Au de petites piscines hors sol (par example d’une capacité inférieure à 3 m3), il peut être encore plus facile d’introduire du bicarbonate à une concentration plus élevée une fois qu’il est ajouté à l’eau, jusqu’à 500 g à 1 kg par m3 d’eau de piscine. La valeur du pH est stabilisée dès le départ et le TAC est élevé à un niveau largement suffisant. Pour information, aucun danger pour les baigneurs… ces concentrations sont 4 à 8 fois inférieures à celles de l’eau de Vichy…

MERCI ! Merci à Jack Dad, un ami canadien, pour le conseil sur le nettoyage de fin d’hiver, merci à M. Benoît Lescure pour son témoignage sur l’ajustement du TAC et le traitement des algues, et merci à M. Emmanuel Viandier pour l’astuce pour l’entretien du filtre en polyester.

Informations importantes : Même si nous parlons de « bicarbonate de soude », il n’est pas corrosif et ne risque pas d’accélérer l’oxydation des pièces métalliques de votre piscine (réponse à une question que nous posons parfois) !

Téléchargez le mini guide d’utilisation du bicarbonate pour la piscine

Votre prénom Votre e-mail* J’aimerais recevoir des conseils du blog Monbicarbonate.fr par e-mail. oui Je souhaite recevoir des promotions, des nouvelles et des cadeaux de Compagnie-bicarbonate.com par e-mail.

oui

*Les champs obligatoires