aménager une terrasse ou un balcon : quelles sont les règles à respecter ?

Locataire ou propriétaire, en termes d’aménagement de balcon ou de terrasse, les obligations sont globalement les mêmes : découvrez-les.

INSTALLER DES JARDINIÈRES OU DES PLANTES SUR MON BALCON

Si vous résidez dans un immeuble, il est nécessaire de vérifier le règlement de la copropriété, qui prévoit une réglementation spécifique concernant les plantations. Le véritable enjeu concerne bien souvent le poids des pots et autres balconnières suspendues à la rambarde. Mon conseil : installez vos plantations à l’intérieur du garde-corps : en cas de chutes d’objets, c’est vous qui serez responsable des dommages causés au passant.

INSTALLER MON ANIMAL DEHORS

Évidemment, rien ne vous interdit de mettre vos animaux domestiques à l’extérieur, que ce soit sur un balcon ou une terrasse. Cependant, comme pour un diner entre amis, la seule limite est de ne pas nuire à la tranquil­lité des voisins. Vous, vos enfants ou vos animaux peuvent profiter du balcon autant que vous le souhaitez, cependant après 22h, les nuisances sonores peuvent être sanctionnées.

ÉTENDRE DU LINGE SUR UNE TERRASSE

Pour des raisons d’hygiène et d’esthétisme, vous ne pouvez pas étendre librement votre linge sur le balcon. Cette interdiction est cependant nuancée : elle figure dans les règlements de copropriété, le bail de votre location ou dans les arrêtés municipaux. Si rien ne vous a été signalé, contactez votre syndic ou la mairie, ou demandez au concierge l’immeuble s’il y en a un. Parfois, cette pratique est autorisée à certaines heures seulement ou à la condition que le séchoir ne dépasse pas la hauteur du garde-corps.

UN BARBECUE SUR MON BALCON

Le plus souvent, l’usage du barbecue est réglementé. Ici encore, consultez le règlement de la copropriété ou dirigez-vous vers la mairie, qui saura vous renseigner au cas par cas. Dans tous les cas, les seuls barbecues autorisés sont les barbecues électriques ou planchas pour éviter que la fumées ne viennent déranger vos voisins.
Mon conseil : dialoguez avec les voisins, afin de réduire les désagréments au maximum.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*